Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment réussir ses plantations de noisetiers ? Que ce soit pour un usage purement décoratif dans votre espace vert, ou pour profiter de noisettes pour des recettes et des utilisations diverses, nous vous donnons ici quelques conseils clés pour profiter de cet arbre dans votre jardin !

Comment réussir à planter un noisetier à tous les coups ?

 

Bien identifier les variétés de noisetier avant de le planter !

Le saviez-vous ? Le noisetier (corylus), ou coudrier selon sa vieille appellation, est un des arbres les plus anciens, puisqu'il date de l'ère secondaire. Il pousse dans les zones tempérées des hémisphères nord et sud au niveau du 45ème parallèle, au creux des plaines et jusqu'à 1500 mètres d'altitude.

Avec l’arrivée de l’automne vient la période idéale pour planter vos noisetiers. Tout d’abord vous devez arrêter votre choix sur plusieurs variétés parmi les nombreuses qui existent, selon que vous souhaitez de petits ou gros fruits ou que vous préférez privilégier l’esthétique du feuillage avec un arbuste ornemental. Les variétés comme le noisetier pleureur, tortueux ou encore pourpre apporteront une touche originale à votre espace vert en quelques années ! Le noisetier pousse naturellement en touffe et convient donc parfaitement dans une haie libre mais se révèlera tout aussi charmant en bosquet ou isolé.

Comment réussir à planter un noisetier à tous les coups ?

Les étapes pour planter votre noisetier :

Il est indispensable de planter au moins deux variétés différentes pour assurer une bonne pollinisation. Assurez-vous, avant de vous procurer des plants, qu’il s’agisse bien de variétés distinctes. Pour une plantation dans un bas-fond particulièrement exposé au gel, préférez une variété dont les feuilles sortent tardivement à l’arrivée du printemps comme la Merveille de Bollwiller.

Comment réussir à planter un noisetier à tous les coups ?

L’automne, et plus particulièrement le mois de novembre, est la saison idéale pour planter vos noisetiers afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver, même si vous pouvez planter jusqu’en février, notamment si l’automne est très pluvieux. Si vous ne plantez pas vos noisetiers tout de suite, placez vos plants en jauge (jusqu’à plusieurs semaines si le sol ne gèle pas) en recouvrant les racines de terre ou de sable le temps que les conditions de plantations optimales se présentent.

  • Choisissez un sol plutôt léger, frais, humifère même si les sols calcaires peuvent également convenir. Assurez-vous que les racines ne soient pas étouffées par un sol trop lourd où l’eau stagnerait et ne trouveraient pas l’air pour respirer et prélever les éléments nutritifs en profondeur. Privilégiez un emplacement dégagé, ensoleillé ou à la mi-ombre selon la variété, et abrité des vents d’est.

  • Ensuite, faites comme pour d’autres arbres ou arbustes: creusez des trous de 20 à 30cm de profondeur et de 30 à 40 cm de largeur à environ 2 mètres d’écart. Retirer les éventuels cailloux, racines et mauvaises herbes du trou. Puis trempez la motte quelques minutes dans un seau d’eau et placez votre plant de manière à ce que le démarrage des premières racines arrive au niveau du sol.

  • Comblez le trou avec la terre précédemment enlevée en y ajoutant de la fumure ou du compost. Arrosez abondamment (10-15 litres d'eau) afin d'assurer une bonne cohésion entre les racines et la terre. Maintenez cet arrosage abondant durant les 3 premières années et veiller à limiter les mauvaises herbes qui poussent autour du tronc afin qu’elles ne privent pas vos noisetiers des nutriments dont ils ont besoin. Finissez par une taille des rameaux à environ 20cm de longueur, de préférence au-dessus d'un bourgeon placé vers l'extérieur de la ramure.

Comment réussir à planter un noisetier à tous les coups ?

Au bout de combien de temps je pourrai profiter de mes premières noisettes ?

L'année suivant la plantation, votre noisetier va se ramifier seul. Par la suite, entre février et mars, vous pourrez simplement supprimer les branches les plus âgées ainsi que les rameaux qui encombrent le centre pour garder un port aéré et harmonieux et permettre à la lumière de pénétrer le buisson pour une meilleure fructification. À chaque automne vous pouvez également continuer à apporter de la fumure à vos noisetiers pour une récolte encore meilleure !

Au bout de 3 ans, vous pourrez déguster vos premières noisettes mais c’est à partir de 7 ans environ que vos noisetiers atteindront leur pleine maturité et leur meilleur rendement. Vous continuerez toutefois à profiter de vos noisetiers jusqu’à 60 ans après la plantation !

Publié par : KOKI
Catégories : Culture Noisette

Commenter cet article